Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

tu vois un ange? que dis-tu?

par mathilde

publié dans anciens écrits

Lundi 7 juillet 2008

Tu vois un ange? que dis-tu?

Bah! (comme disent les jeunes pour répondre à une question) aujourd'hui on va parler attitude de cœur face au Seigneur…

 

Je m'appuies sur l'Evangile de Luc, chapitre 1, les versets 1 - 35. Trois personnages m'intéressent dans ce passage: Zacharie, le mari d'Elisabeth; Marie, la mère de Jésus et l'ange Gabriel.

 

Notre cher Zacharie est prêtre. Il doit "forcément" être proche du Seigneur, il est un berger pour le peuple non? C'est à son tour d'offrir les parfums dans le temple et d'officier pour le Seigneur. Seul dans le lieu saint il rencontre l'ange Gabriel. Je ne sais pas, je n'ai jamais rencontré d'ange, mais déjà la rencontre est totalement surnaturelle et qui plus est dans le temple alors que Zacharie est en prière. Toutes les conditions sont réunies pour que Zacharie accueille favorablement l'ange non? Bon ok, il commence par être effrayé et cela se comprend! Mais quand l'ange lui dit que sa prière a été entendue et qu'il va être exaucé, qu'il va avoir un fils qui sera grand devant l'Eternel, qu'il aura l'esprit et la puissance d'Elie  et qu'il préparera le chemin pour le Messie, quelle est la réaction de Zacharie? Il répond (avec les mots d'aujourd'hui): comment puis-je savoir que tu ne me mens pas? Glup!

Aussitôt l'ange, qui semble irrité répond: "Je suis Gabriel et je me tiens devant Dieu"! Dis-donc mon vieux, je viens te dire que ta prière est exaucée et toi, tu demandes si je ne mens pas? C'est quoi cette attitude de cœur? Tu blasphèmes car si tu penses que je peux mentir, alors tu fais Dieu lui-même menteur puisque je suis son envoyé! Aïe… same player, shoot again! Ou plutôt game over! Toutes les conditions idéales étaient réunies pour que Zacharie soit heureux (il est exaucé, il rencontre un ange dans la tente d'assignation alors qu'il est en prière, il est prêtre) et au lieu de cela, il doute. En plus, il connaissait très bien l'exemple d'Abraham et de Sarah qui, dans leur vieillesse, ont enfanté Isaac. Dieu ne peut laisser passer cet affront sans réagir: l'ange annonce donc à Zacharie qu'il sera muet et effectivement il le restera jusqu'à la naissance de Jean. C'est comme si Dieu lui disait: si c'est pour dire des bêtises, autant ne pas parler!

 

De l'autre côté, nous avons Marie, la parente d'Elisabeth qui probablement s'occupait aux affaires courantes (mais peut-être priait-elle à ce moment-là, nul ne le sait) dans sa maison. Le même ange Gabriel se présente à elle. Elle n'avait pas prié pour avoir un enfant, et pour cause: elle n'était pas mariée. Et pourtant l'ange lui annonce une chose invraisemblable: elle va être enceinte par le St-Esprit et son fils sera le Messie! Quelle histoire! Marie aurait pu avoir une attitude d'étonnement mêlée à du doute… mais comment réagit-elle? Elle ne dit pas à l'ange: t'es fou ou quoi? c'est pas possible! Elle lui demande simplement comment cela va se passer. Car elle croit d'emblée que cela va se passer… Et l'ange lui explique les étapes et plus de détails concernant Jésus. Marie répond: d'accord Seigneur! Pourtant en acceptant, elle prend de grands risques: Joseph son fiancé pourrait refuser de l'épouser, sa réputation peut être ruinée, et il y a un risque de lapidation non négligeable (voir Jean 8, 3-5).

 

Raisonnablement, lequel des deux aurait-il pu demander un signe pour confirmer la parole de l'ange? Zacharie ou Marie? Zacharie a reçu un message complètement plausible en fonction de sa vie (marié, avait prié pour un enfant et n'avait aucune conséquence négative avec cet exaucement) alors que Marie entend le projet de Dieu dans un contexte complètement invraisemblable (vierge, non mariée et risques de conséquences graves) et elle répond: ok Seigneur, que ta volonté soit faite. On peut dès lors encore mieux comprendre pourquoi Dieu a choisi Marie comme mère de Son fils!

 

Pourrait-on alors en tirer une conclusion que la réponse est liée au sexe de la personne? Que les femmes répondent plus facilement oui Seigneur que dois-je faire? Bien sûr qu'on ne peut pas tirer de manière hâtive cette conclusion… et pourtant, si on analyse le contexte de l'époque, l'homme était investi d'un pouvoir qui lui donnait d'énormes responsabilités. Habitué à être prudent dans ses démarches, peut-être que Zacharie a appliqué la même règle qu'il appliquait dans sa vie: vérifions avant de nous lancer…cela lui a clairement desservi dans la rencontre avec l'ange. S'est-il également senti dans un conflit d'autorité? En effet, étant prêtre, il avait l'habitude d'être respecté et c'est lui qui détenait l'autorité. Alors quand un ange de Dieu vient et lui parle avec autorité, peut-être n'a-t-il pas réalisé ce conflit?

D'un autre côté Marie, une femme de l'époque, était habituée a être traitée en… femme et ce n'est pas peu dire pour l'époque: les droits des femmes étaient très limités (pas d'accès à l'éducation, sous la tutelle du père puis du mari, pas d'autonomie financière, etc). Marie a déjà été surprise quand l'ange la traite autrement: "Je te salue, toi à qui une grâce a été faite, le Seigneur est avec toi" (v.28). Ce genre de salutations étaient faites uniquement à des hommes à l'époque… mais malgré l'histoire invraisemblable que lui annonce l'ange, elle dit: d'accord Seigneur, habituée à obéir dans la vie de tous les jours. Est-ce à dire que les femmes font de meilleures disciples que les hommes?

 

Sur ce, je te laisse, cher/e lecteur/rice sur cette question ouverte. N'hésite pas à réagir si le cœur t'en dit… et surtout, si tu rencontres Gabriel ou un autre sur ton chemin, ce que je te souhaite de tout cœur, réfléchis bien à ta réponse… de là peut découler la suite de ton histoire...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article