Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ni gommettes, ni étoiles, juste précieux!

par mathilde

publié dans contes à Mathilde

Lundi 16 octobre 2006

Ni gommettes, ni étoiles, juste précieux !

J’ai lu hier soir un conte magnifique « Tu es précieux » de Max Lucado. Le thème : le regard des autres sur soi… le conte est non seulement bien écrit, mais en plus percutant.

 

Il s’agit de petits personnages en bois, les Vémiches qui passent leur journée à une seule et même préoccupation : coller des gommettes grises et des étoiles sur le corps des autres… et ils le font avec un réel plaisir.

 

Les gommettes grises pour ceux qui les déçoivent, ont de mauvais résultats par rapport aux autres, ceux qui sont moches ou peu intelligents ; les étoiles pour ceux qui réussissent, qui sont brillants et intelligents, beaux et sympas.

 

 

C’est alors qu’on rencontre dans le récit un petit Vémiches couvert de gommettes grises, tristounet, découragé et bien seul. En fait, il a tellement de gommettes que les gens qui s’approchent de lui en ajoutaient juste comme ca, sans raison particulière… C’est simple, il n’ose même plus sortir de chez lui de peur de se ramasser de nouvelles gommettes… Il a eu beau essayer de concurrencer les autres, mais l’échec devenait de plus en plus fréquent et il avait même perdu toute confiance en lui.

 

 

Un jour, il rencontre une Vémiche pas comme les autres : elle n’a aucune gommette ni aucune étoile ! Il lui demande sa recette et, pour faire court, elle lui explique qu’elle n’a que faire de l’appréciation des autres et que seul compte pour elle l’avis de son créateur, le menuisier. Comme le Vémiche-couvert-de-gommettes ne comprend pas mais avoue vouloir être comme elle, celle- ci l’envoie voir le menuisier. Après bien des hésitations, il se rend dans la maison du menuisier qui lui parle : « Toi, tu regardes aux autres Vémiches, fabriqués tout comme toi de ma main et leur avis te touche. Mais ce qui compte, c’est que tu es précieux à mes yeux ». Quel n’est pas l’étonnement ravi du Vémiche-couvert-de-gommettes ! Alors il demande au menuisier : pourquoi la Vémiche que j’ai rencontré n’a pas ni gommette, ni étoile sur elle ?

 

Parce qu’elles ne collent pas sur elle ! lui répond le menuisier ; Elle a décidé que ce que je pensais était plus important que ce qu’ils pensaient et les gommettes ne collent que si elles ont de l’importance pour toi ! Plus tu mets ta confiance dans mon amour, moins tu te soucies des gommettes et moins elles tiennent sur toi ! »

 

 

Alors qu’il termine la conversation très riche avec le menuisier et que celui-ci l’ait invité à revenir tous les jours pour en apprendre plus, le petit Vémiches-couvert-de-gommettes se dit  dans son cœur : «  Je crois qu’il pense vraiment ce qu’il dit » et à ce moment-là, une gommette grise tombe par terre…

 

La question est simple

 

vers qui est tourné le regard ?

 

Qui veut-on épater ou honorer ?

Qui a un jugement objectif sur nos vies alors qu’on n’en aperçoit que le dessus de l’iceberg de l’extérieur et à temps donné ?

 

Quelqu’un un jour m’a dit : lorsque tu désignes quelqu’un avec ta main, l’index tendu vers lui, un doigt le désigne, 3 doigts sont repliés vers soi et le pouce les couvrent pour qu’ils restent discrets… eh ben ca a été une vraie prise de conscience pour moi !

 

 

 

 

Je peux en parler, je l’ai personnellement vécu ! Il a fallu un temps de retrait et de réflexion et de conversation privée avec mon « menuisier » pour comprendre que ma vie était basée sur la distribution quotidienne de bons ou mauvais points par les autres ! Le vide a été effrayant pour moi dans l’isolement, mais aujourd’hui peu m’importe le genre de gommettes qu’on voudrait me coller : je crois que je suis précieuse à mes yeux.  Et les gommettes anciennes tombent à terre peu à peu, sans aucun effort !...

 

Les flèches décochées contre un bouclier tombent à terre sans avoir blessé le soldat… il suffit de le lever au bon moment…

 diamant-rose.jpg

La référence complète du conte :

 «  Tu es Précieux », conte tiré du recueil Raconte-moi les secrets, Max Lucado (pasteur de l’Eglise du Christ de Oak Hills, USA)

 

Edition Clé – Lyon (France) – 2003. Recueil dédié aux enfants et au ministère auprès des enfants

 

 

 

 


 

 

  Mathilde et

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article