Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accepter ce qui est

par mathilde

publié dans le billet d humeur de mathilde

Notre plus grand malheur, à mes yeux, est de ne pas accepter ce qui est.

Il pleut (voix grincheuse): encore!!!! 

Il fait chaud (voix re-grincheuse): on étouffe, c'est pas possible!!

folie coloréeOn est blond, on voudrait être noiraud, on est noiraud, on voudrait être blond.

Ce qui EST, c'est la réalité. Fini Mesdames et Messieurs de faire l'autruche.

Ce qui EST, c'est notre présent, l'ici et maintenant. La réalité crue sans apanage, sans sentiment, sans émotion.

Ce qui EST, c'est ce que TU es vraiment. On voudrait tellement que l'autre soit à l'image de nos désirs, le miroir aux alouettes de nos souhaits. Ah si mon mari ceci! Ah si ma femme cela! Ton conjoint ne changera pas, même pour tes beaux yeux! Il/elle est comme il/elle est.

Et apprendre à vivre ce qui EST, c'est une école à la dure. On interprête, on s'imagine, on croit deviner, on espère un changement. Il ne viendra pas...

La seule chose que l'on peut changer, c'est soi-même, sa vision du monde et des gens. Accepterce que l'autre EST semble parfois impossible parce que notre moi est frustré. Il aurait voulu...

Accepter ce qui est, c'est respecter l'autre avec compassion et amour du prochain. Pour clore, je dirais que l'acceptation de l'autre permet aussi, via boomrang, l'acceptation de soi. Mais ça c'est encore un autre sujet.

 

petite pensée du soir avant d'aller se coucher: 

"Les âmes grandes sont toujours disposées à faire d'un malheur une vertu"

Honoré de Balzac

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article