Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au pays des rêves

par mathilde

Viens Cyprien...
Viens Cyprien...

Voici la première partie de la scènette de la série "Monsieur Cyprien grandit":

Au pays des rêves

Le rideau se lève. On découvre une classe de CP d’environ 15 élèves. Cyprien est au dernier rang de sa classe. Cyprien est un petit garçon de 10 ans environ, les cheveux noirs bouclés, les yeux bruns pétillants. Habillé d’un T-shirt noir et d’un short bleu marine avec des chaussettes de tennis blanches et des baskets noires et blanches, il est admiré de tous : c’est un très bon élève. Il n’a malheureusement pas d’amis véritables dans sa classe, mais pas d’ennemi non plus!
Tous les élèves sont attentifs. Les enfants sont tous seuls à leur pupitre et la maitresse est debout en train d’accueillir les enfants pour le troisième cours de la journée.
La maitresse est grande, les cheveux châtains foncés, les yeux noisettes souriants toujours et une fière allure. Elle porte un chemisier blanc avec des colliers en or, une jupe rouge et des petites ballerines noires. Sa voix est douce, mélodieuse mais emprunte de caractère.

La maitresse: - Aujourd’hui, les enfants, nous allons étudier le son « é »
Elle écrit « é » sur le tableau blanc
- On peut l’écrire de différentes façons…

Cyprien vient d’une autre école car ses parents ont déménagé. Il regarde la maitresse puis tapote avec son crayon sur son cahier.

Cyprien lève la main, fier - Maitresse, maitresse, j’ai déjà appris le son « é » à mon ancienne école!

La maitresse - C’est bien, Cyprien, mais tes camarades ne le connaissent pas encore. Tu veux bien écouter pendant que j’explique la leçon?

Cyprien déçu - Oui, maitresse…

Et Cyprien écoute, se concentre, regarde la maitresse, écrit ce qu’elle demande… Mais c’est trop dur pour lui. Il connaît toute l’histoire du son et… son esprit divague. Il lutte contre le sommeil. Ses yeux se ferment de plus en plus souvent… Il lutte, il lutte, mais…
Un immense, gigantesque oiseau, devant la fenêtre, et l’appelle:

L’oiseau - Cyprien! Cyprien! Regarde par la fenêtre! Je suis là!
Veux-tu partir avec moi pour un voyage au pays des rêves?

Cyprien éberlué mais ravi - Oui, l’oiseau, je veux bien te suivre!

L’oiseau - Tu n’as qu’à monter sur mon dos et je vais t’emmener faire le tour de la terre. Mes ailes sont assez fortes pour te porter et s’envoler loin… très loin! Viens avec moi.

Cyprien - D’accord. J’arrive!

On voit Cyprien s’endormir à son bureau et un autre enfant (qui était caché derrière Cyprien) se lève et va en direction de l’oiseau. Pour cela, une échelle blanche est posée sur une grande illustration d’oiseau multicolore et l’enfant (pas besoin qu’il lui ressemble trait pour trait mais avec les mêmes habits) grimpe à l’échelle pour se poser sur l’oiseau. Le sol glisse de gauche à droite, les enfants dans la classe disparaissent, immobiles.

Apparait alors un ciel plein de petits nuages en-bas (et non en haut) et un soleil brille généreusement......

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article